Entête
Entête Entête
Entête
Entête
Entête

Témoignages

Chab

Mes plus vieux souvenirs concernant l’anxiété datent de mes 10 ans plus ou moins je pense. J’ai commencé à cette date-là, à faire régulièrement des chutes de tension. Je devais sortir de classe tellement je me sentais mal, ... Lire la suite ...

Canard

Tout a commencé sur une autoroute. Je conduisais tranquille avec ma petite famille dans la voiture. Tout à coup, je n'ai pas été bien... Lire la suite ...

Etrebien

J’ai tout essayé : homéopathie, relaxation, acuponcture, psychanalyse, sophrologie, cure de magnésium et bien sur plusieurs fois des antidépresseurs, je repartais avec le soulagement qu’à chaque fois cela allait être fini. Et non, rien n’y a fait. A chaque fois que j’avais un début d’angoisse, je ressombrais dans les AP. J’ai pourtant laissé beaucoup d’argent dans ce que je croyais une « maladie ». Lire la suite ...

Lilhyaleilla

Un matin de mars 2001 ma vie a basculé! Je n'étais plus dans la réalité lors de ce cours théorique sur la respiration dans le cadre d'une formation en réanimation! Je me suis mise à focaliser sur elle et soudainement des pensées désastreuses m'envahissent de tous les côtés. La peur de mourir était omniprésente, le coeur qui se met à battre très vite, les mains et jambes qui tremblent. Que m'arrivait-il ? Lire la suite ...

Guinouss

J'en peux plus. Je suis au bord de la rupture. Et tout à coup, je ne peux plus respirer, mon coeur s'accélère et ma vision se trouble. Ça y est, je suis en train de mourir... là, au beau milieu de cette autoroute, avec tout ce monde autour de moi... Quelle honte... Je panique, je ne sais pas quoi faire. Je me cramponne à mon volant et je tiens le coup tant bien que mal jusqu'à la première aire de repos. Là, je vais rester une bonne heure "entre la vie et la mort". Je me vois partir. J'essaie de prendre l'air, mais je n'arrive pas à sortir de la voiture. C'est effrayant. Lire la suite ...

Stanzie

L'agoraphobie a fait partie de ma vie pendant une dizaine d'années. Comme j'aime à le dire aujourd'hui, j'ai été agoraphobe 10 ans : 8 ans à temps partiel et 2 ans à temps plein, puisque pendant 8 ans j'ai toujours eu des "bonnes raisons" d'être malade, mais pour ce qui est des deux dernières années, c'est une autre histoire. Je m'explique. Lire la suite ...

Amélie

En me réveillant, j'ai su que ça n'allait pas. Je me suis mise à pleurer, mon coeur battait à tout rompre et cette sensation terrible d'être agressée par ce qui m'entourait, trop d'objets, de couleurs, de bruits. Mon appartement me faisait peur, je me voyais faire les choses de loin. J'ai respiré, me suis raisonnée et j'ai demandé à mon oncle de m'accompagner pour cette signature car mon amoureux n'était pas là. J'ai tenu je ne sais pas comment dans les embouteillages, éblouie par le soleil, saoûlée par les gens, avec cette peur vissée au ventre. Lire la suite ...

Johanna

C'est au cours des études secondaires que j'ai commencé à aller mal c'était en 1986 : sensations de vertiges, de picotements, les jambes molles, les apnées respiratoires, l'impression que le trottoir se dérobe sous mes pas? Bref j'avais tous les symptômes liés à l'angoisse et moi je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, j'étais plongée dans le plus grand désarroi. Le médecin préconisait un traitement avec du magnésium que j'ai pris pendant de longs mois mais sans véritable efficacité. Lire la suite ...

Candide

Aprés cinq années de lutte acharnée, j'ai eu le bonheur de me retrouver en thérapie. Il s'est confirmé par la suite qu'elle me convenait parfaitement. J'étais sur la bonne voie, néanmoins pas gagnée d'avance. J'ai persévéré dans cette voie trés longtemps. J'ai beaucoup souffert. J'ai reçu des coups de pied au derrière, petit à petit j'ai affronté mes peurs. Lire la suite ...

Salamande

Voilà ma petite histoire à moi, j'ai 27 ans et depuis l'âge de 17 ans que je vis des crises de panique, mais l'agoraphobie s'est déclenchée vers l'âge de 25 ans. Depuis que je vis avec ça, j'ai vécu des hauts et des bas, mais l'an passé, à pareille date, je n'allais plus seule au guichet automatique qui était à 4 minutes de chez moi. En janvier j'ai découvert le site DTA, j'ai imprimé la documentation au complet. Je venais de voir qu'il y avait beaucoup de gens comme moi. Lire la suite ...

Constance

J'ai vivoté très inconfortablement dans cet état, avec heureusement l'appui de la foi et le soutien de mon mari, de mes enfants et de mes soeurs... jusqu'en février 2006. Nous venions d'avoir Internet et la première chose que j'ai faite a été de taper, dans les recherches, les mots : "attaques de panique" : sans le savoir je venais d'ouvrir la porte sur une grande bouffée d'espoir. Je suis tombée sur DTA : comme une affamée, j'ai dévoré la documentation, les témoignages... une révélation ! On parlait enfin de mes phobies, de mes angoisses, j'en comprenais le fonctionnement, d'autres que moi avaient vécu ce cauchemard et s'en étaient sortis. Lire la suite ...

Anthony

On ne s'habitue pas à l'agoraphobie... on subit au quotidien; jusqu'à y perdre toute son énergie. À force de luttes et de combats acharnés, nous pouvons parfois passer à côté du chemin le plus simple : ce fut pour moi « l'acceptation ». Et c'est paradoxalement en « lâchant prise », en renonçant, que j'ai véritablement ressenti que l'on ne risque finalement rien : notre pire ennemie, la peur, peut être une alliée. Lire la suite ...

Mayaël

Alors tout doux tout doux pas à pas, j'ai refait des choses. Très simples d'abord. Il m'a fallu apprendre la discipline qui n'est vraiment pas mon point fort. Je me suis appliquée à suivre comme un programme - oh pas trop sévère non ! - mais régulier. "M'exposer" souvent, puis de plus en plus souvent. En prenant garde à ne jamais me flageller quand une expo ne se passait pas super bien faite, en tolérant de stagner voire régresser (croyais-je). Lire la suite ...

Clafete (Corinne)

Ainsi, pendant des années, j'avais des vertiges, la vue floue, les jambes qui tremblaient, un manque d'air surtout quand je prenais la voiture ou quand je me retrouvais dans les magasins ou dans des endroits avec beaucoup de monde. Ces symptômes n'étaient pas très souvent présents et ne duraient que quelques instants. C'est pourquoi, je ne m'en inquiétais pas et après une bonne nuit de sommeil, ces symptômes disparaissaient. Lire la suite ...

Alain

Alors que je menais mes études de licence de chimie-physique, je sortais comme tout étudiant que ce soit avec ma copine ou avec mes amis. En même temps, je poursuivais mes études avec succès. Puis, lors d'un cours en amphi en avril 2002, je me sens pris de vertiges incompréhensibles. Je sors alors de l'amphi, vais faire un tour dehors, essaye de vomir aux toilettes (j'avais des nausées en même temps). Puis, je retourne dans l'amphi. Malheuresement, ça ne faisait qu'empirer. Je décide alors avec la permission du professeur de quitter l'amphi pour rentrer chez moi. Curieusement, sur le chemin du retour, tout s'était arrêté. Lire la suite ...

Chantal

Mai 2003, je suis libre, le soleil brille dans mon coeur, la paix et la sérénité m'habitent, je savoure la vie? L'ago et ses crises d'angoisse appartiennent au passé, enfin tout est rentré dans l'ordre :). Je ferme les yeux et j'ai besoin d'aller chercher loin en arrière pour comprendre cette étrange histoire :), je dis loin, et pourtant, il y a quelques mois à peine la peur me dominait, dirigeait mes pensées, mes attitudes, mon corps... Lire la suite ...

Dialine

J'ai découvert ce site le 19 juin 2003, j'étais très mal, désespérée, j'ai longtemps recherché une solution sur internet et puis, enfin j'arrive sur ce site. Et là, oui, c'est vrai, ma vie allait tout de suite mieux, je lisais les témoignages, les larmes aux yeux, d'autres personnes vivaient ou avaient vécu les mêmes choses que moi, je n'étais plus jamais seule, et je n'étais surtout plus jamais folle. Ma crainte terrible de finir à l'asile a totalement disparue. Je commençais à comprendre ce que je vivais, à mettre des mots sur mes maux, quel énorme soulagement. Lire la suite ...

Jaime (Lucy)

Lorsque j'étais toute petite ma mère disait de moi que j'étais timide, réservée et nerveuse. Je ne connaissais même pas encore la signification de ces mots. Ces étiquettes ont collé sur moi beaucoup trop longtemps. Je sentais que je devais répondre au rôle qu'on m'avait donné. Mes parents étant tous les 2 des personnes très angoissées, et, étant l'aînée, je crois avoir gobé un peu trop de leurs maladresses. Lire la suite ...

Zuzu

Je suis ago depuis environ 25 ans c'est vous dire que ça ne date pas d'hier et que j'ai vécu pas mal d'instants pénibles. Premiers symptômes : des vertiges en faisant le marché qui me font penser que je n'ai pas assez déjeuné, donc je m'achète un truc à manger et je continue mais cela ne s'arrange pas trop ; puis au cours du temps, de plus en plus de vertiges, en particulier dans le métro et dans la rue d'où consultations médicales. Lire la suite ...


Pages:
More reviews: RSS Sitemap
© www.deploie-tes-ailes.org toute reproduction est interdite sans la permission écrite des auteurs.